À LA RENCONTRE DES AVIATEURS

Les 3e Edison, dans le cadre de leur EPI « Découverte des métiers de l’Armée de l’Air », et les 2de3, à la poursuite d’une réflexion sur l’orientation, sont allés visiter la Base Aérienne 133 de Nancy-Ochey, le 26 février 2019. Ils étaient accompagnés du Directeur Adjoint en charge du lycée, M. Pfertzel et de leurs professeurs, Mmes Blondé et Ménétré et M. Birkel.

Après avoir respecté la procédure de contrôle qui s’impose à l’entrée de tout centre militaire actif, les élèves ont été accueillis chaleureusement par le Lieutenant-Colonel R. Hinsinger. Il leur a soumis le programme de la journée de découverte et, très malicieusement, leur a promis un « tour d’avion », jouant ainsi sur la polysémie des expressions.

Il a ensuite transmis la parole au Lieutenant-Colonel A. Hautchamp qui a exposé l’historique de la Base Henry Jeandey et les missions de l’Armée de l’Air qui sont au nombre de trois :

  • la protection de la population et du territoire, à travers un dispositif de surveillance de l’espace aérien national,
  • l’intervention immédiate auprès d’aéronefs en difficulté ou identifiés comme suspects
  • et la dissuasion nucléaire.

Puis un Adjudant recruteur du CIRFA a présenté les différents métiers exercés au sein d’une base aérienne : il y en a près de 50 et ils font appel à des compétences très diverses. L’armée recrute à tous les niveaux, de la 3e au Bac+5, et propose de nombreuses formations en interne. Le recruteur a cependant insisté sur l’importance de la formation initiale entreprise avant de rejoindre les rangs de l’armée, non seulement dans les matières scientifiques, mais aussi en français et en anglais. Parmi la cinquantaine de métiers répertoriés, citons : mécanicien, contrôleur aérien, commando-parachutiste, technicien-réseau, ingénieur des systèmes aéronautiques, pompier, spécialiste du renseignement, informaticien, administrateur, chargé de communication, enseignant, météorologiste, maître-chien, logisticien, auxiliaire sanitaire, agent de restauration, spécialiste des infrastructures et, bien sûr, pilote. Mais quel que soit le métier choisi, tout candidat doit faire preuve des mêmes qualités d’intégrité, de curiosité, de rigueur, de conscience professionnelle, de solidarité et de sens de l’engagement. En effet, c’est la cohésion de l’équipe qui permet de réaliser avec succès les missions d’une base aérienne.

Après une matinée riche en informations et un déjeuner savoureux au Mess, les élèves ont assisté au décollage de Mirages 2000D. Les voir sortir de leur hangar, rejoindre la piste et prendre leur envol, seul ou à deux, est toujours impressionnant. Puis, alternativement, les 3e sont allés rencontrer un pilote pour partager son expérience et comprendre un peu mieux sa mission, pendant que les 2de3 se rendaient au pied d’un avion de chasse. Était-ce enfin le moment de faire ce « tour d’avion » évoqué le matin ?
En réalité, les élèves, encadrés par un pilote et un navigateur, ont fait le tour d’un avion en maintenance. Ils ont ainsi pu observer moult détails, comme l’insigne de l’escadron (un sanglier pour le 3/3 Ardennes, animal qui est devenu une vraie mascotte et qui vit sur la base), les réservoirs de carburant sous la voilure et la perche permettant le ravitaillement en vol. Cependant, l’instant le plus intense de ce « tour » a été la montée, non à bord (hélas!), mais sur la passerelle de maintenance qui jouxtait le cockpit. Combien se sont imaginé alors franchir le dernier pas et s’asseoir sur le siège du pilote ? Le temps d’un rêve…

Peu d’élèves choisiront d’exercer leur métier au sein de l’armée, mais ils auront tous compris que seules la rigueur, la cohésion et la solidarité permettent aux humains d’être plus forts.

Mme Isabelle BLONDÉ

Nous contacter


Par téléphone : 03 89 21 75 21
Par courriel : formulaire

Stacks Image 1037