Le Mot du Chef d’Etablissement – Janvier 2010

Le calendrier de publication de la Vie à Saint André faisant bien les choses, je suis heureux de vous présenter, au nom de tous les personnels de l’établissement, nos meilleurs vœux pour cette année 2010.
À n’en pas douter, elle sera placée sous le signe de « l’ouverture au monde et aux autres », comme nous y invite notre projet éducatif.

Dans notre établissement, l’ouverture sur l’Europe n’est pas une nouveauté. Il s’agit même d’une tradition. Pour mémoire, il y a quelques mois, nous fêtions 25 ans d’amitié avec le PINDL Gymnasium en Bavière.
Cependant, nous sommes heureux d’assister aujourd’hui à la création de 3 nouveaux partenariats à finalité linguistique et culturelle.
L’un d’entre eux nous rapproche de l’Autriche. Avec le Gymnasium Sankt Martin, 30 de nos jeunes de Seconde ont pu séjourner une semaine à Villach (Carinthie) en octobre dernier. Nous accueillerons en retour les correspondants autrichiens au printemps.
Les deux autres échanges sont plus lointains et dépassent les frontières européennes. Ils nous ouvrent la route de l’Australie.
Ainsi, avec le Pymble Ladies’College de Sydney et le MacKillop College de Bathurst, en Nouvelles Galles du Sud, notre regard porte maintenant jusqu’aux confins de l’hémisphère sud. Et, c’est à l’automne prochain, que nos premiers lycéens partiront découvrir cet état continent, fleuron de la culture anglo saxonne.
D’ores et déjà, je tiens à exprimer toute ma gratitude aux enseignants qui, en pionniers, n’ont pas hésité une seule seconde à s’investir, afin de proposer aux élèves ces échanges innovants.
Avec eux, les horizons deviennent plus larges. Ils permettent aux jeunes de comprendre davantage l’intérêt de l’apprentissage des langues vivantes, en offrant de formidables opportunités de les pratiquer.

Si nous développons nos partenariats au-delà des frontières, nous n’oublions pas pour autant l’enseignement au quotidien. À cet effet, nous disposons aujourd’hui de deux assistants linguistiques.

M. Roger TANSLEY, natif de Grande Bretagne, aide nos élèves à la préparation de l’oral du baccalauréat, en intervenant dans les classes de Terminale, en complément du professeur habituel. Il prépare également les volontaires aux certifications complémentaires de l’Université de Cambridge. Enfin, il est un soutien apprécié par tous les utilisateurs des salles multimédia et de leur logiciel de langue.
Mme GOSSIN, dont la langue maternelle est l’allemand, prend également en charge des élèves soucieux de préparer leur examen oral, comme de valider d’autres diplômes proposés par le Goethe-Institut.

Concernant l’espagnol, nous avons su également innover, en expérimentant pour la première fois cette année, un échange de 6 semaines pour deux de nos élèves. Ils se sont vu immergés dans la culture madrilène, accueillis en famille par leurs correspondants du Collège Nostra Señora del Pilar, dont ils ont pu partager les cours.

En s’appuyant sur des assistants en langues, en créant de nouveaux partenariats avec des pays comme l’Autriche et l’Australie, ou encore en cultivant nos liens avec l’Espagne, nous nous ouvrons chaque jour un peu plus au monde.
Mais, notre monde est vaste. Il nous appelle aussi à découvrir d’autres réalités que celles de nations qui nous ressemblent, en dépit de différences linguistiques.
C’est pourquoi, en ce début d’année, nous nous tournons aussi vers l’Afrique, plus précisément vers le Cameroun.
Nous répondons ainsi à un appel qui nous a été lancé depuis Sangmélima, et qui a été relayé par notre Archevêché.
Le Collège Notre Dame du Sacré Cœur cherche un partenaire, afin de partager son vécu et de trouver de l’aide, notamment pour remettre en état son internat. Dans les prochaines semaines, nous nous organiserons, pour qu’un échange voie le jour rapidement. Nul doute que les jeunes et les adultes qui y seront associés trouveront là une opportunité de grandir en humanite

S’ouvrir au monde, s’ouvrir aux autres, telle est notre mission réaffirmée pour la nouvelle année.

Vivien JOBY
Chef d’établissement