Sortie à l’Opéra

Jeudi 21 décembre, la classe de 6e Apollinaire s’est rendue au Théâtre Municipal de Colmar pour assister à l’opéra « Mouton » de Sophie Kassies. L’histoire pose la question du nom et de l’identité propre de chacun. La relation d’amitié entre Mouton et le prince Lorenzo a beaucoup touché les élèves, qui ont retrouvé dans cet opéra des interrogations qu’ils retrouvent dans leur quotidien.

Mouton n’est pas « un » mouton. Durant son périple à la recherche d’un nom, il a rencontré de surprenants individus comme le gardien de la ville, une vieille dame, un prince et un ange.  Le rôle titre de « Mouton » était tenu par un contreténor colmarien, Julien Freymuth. Les élèves espèrent le rencontrer en classe une fois que cette production de l’Opéra National du Rhin aura été jouée à Strasbourg et à Mulhouse !

Les œuvres de compositeurs baroques tels que Monteverdi, Purcell, Vivaldi et Haendel ont permis aux jeunes spectateurs de réinvestir les compétences travaillées en classe : le clavecin n’a bientôt plus de secrets pour eux !

Les élèves se réjouissent de poursuivre ce projet lors de la prochaine sortie organisée en janvier à la salle Europe, qui alimentera leur réflexion sur le spectacle vivant et sur le bien-vivre ensemble.

Guillaume BURGMEIER

 

A quand Noël en short et l’école en uniforme ?

Depuis le 3 décembre, 6 élèves des classes de 2de européenne accueillent leurs correspondantes australiennes. Celles-ci vont d’ailleurs passer les fêtes de fin d’année en Alsace avant de revenir suivre une dernière semaine de cours à Saint André en janvier.

Les jeunes « Aussies » ont été mises à contribution dans les cours d’anglais. Elles ont présenté le système scolaire australien à nos élèves de 2de et les célébrations de Noël et Nouvel An de l’autre côté de la planète.

Nos élèves ont majoritairement été séduits par l’idée de faire Noël en short sur la plage avec barbecue au menu du réveillon, mais le port de l’uniforme à l’école n’a pas convaincu l’ensemble, même si les australiennes en ont vanté les mérites.

 

Merci à elles pour leur participation !

Laura SEYLER

Présentation des Foulées de la Ligue

Pour faire suite aux ventes de gâteaux organisées par les 3e Curie et les 2de5 au profit de la Ligue Contre le Cancer, Pascal Leroy, membre du comité de La Ligue Contre le Cancer du Haut-Rhin est venu à la rencontre des élèves mardi 12 décembre.

Il leur a fait une présentation complète de la course solidaire « Les Foulées de La Ligue » qui ont lieu tous les ans en juin et à laquelle Saint André participe généralement de façon massive.

Il a surtout invité les jeunes à devenir de vrais ambassadeurs de cette action au sein de l’établissement.

Tous semblaient très réceptifs et partants pour s’investir pleinement dans ce projet solidaire.

Laura Seyler et Marion Toy

Sortie de Noël des 2de5

Afin de partager une soirée de fête, les élèves de 2de5 se sont réunis après les cours le vendredi 15 décembre.

Accompagnés de leur professeur principal, ils sont d’abord allés à la patinoire de Noël, place Rapp. Tandis que certains ont pu montrer leurs talents, d’autres ont profité de l’occasion pour surmonter leur peur et s’essayer au patin à glace. Les quelques correspondantes australiennes qui étaient de la fête ont aussi apprécié de pouvoir patiner, chose qu’elles ne font pas souvent dans leur chaud pays. Certains se sont ensuite réchauffés avec une boisson chaude au Caroussel Bar du Champ de Mars. Puis toute la troupe est allée dîner au restaurant où ils ont passé une très agréable et festive soirée !

De l’avis de tous, il y a une excellente ambiance et convivialité dans la classe de 2de5 !

Laura Seyler

 

 

Les Noces de Figaro de Mozart

Douze élèves de 1re2 ont assisté aux « Noces de Figaro », opéra de Mozart, joué par l’Opéra du Rhin, à la Filature de Mulhouse le 10 novembre 2017.

« Nous sommes allés voir cet opéra pour clore notre étude de la pièce de théâtre de Beaumarchais, Le mariage de Figaro qui a inspiré Mozart et Da Ponte. Mis en scène par Ludovic Lagarde, cet opéra très modernisé est axé sur le harcèlement que les hommes font subir aux femmes. Concentré sur cette thématique, Lagarde ne traite pas un élément cher à Beaumarchais et Mozart : la remise en question de la noblesse acquise à la naissance, confrontée à la noblesse du mérite et du cœur. Son œuvre est originale. » (Mélodie W.)

« Les chants étaient très beaux. L’orchestre a bien rempli sa mission qui était de renforcer les différentes émotions des personnages. » (Mathilde G.)

« On avait étudié la pièce de Beaumarchais en classe, mais aller voir l’opéra était plus ludique. Ça m’a beaucoup plu. » (Suna D.)

« N’ayant jamais assisté à un opéra, grande était ma curiosité. Le surtitrage me fut bien utile, l’opéra étant en italien. Ce premier contact avec l’opéra m’a enthousiasmé. J’ai pu apprécier le talent et le génie de Mozart. » (Baptiste I.)

« La musique de Mozart a été jouée de manière exceptionnelle par l’orchestre symphonique du Rhin. Les trois heures et demie de spectacle nous ont beaucoup plu, et ont été très utiles pour se représenter l’œuvre étudiée en classe. » (Louise H.)

Myriam PELNIER

L’histoire d’Angleterre condensée dans une pièce de théâtre en anglais

Mardi 13 décembre au matin, un drôle de Britannique est venu seul avec tout son matériel et a investi l’auditorium pour pouvoir mettre en scène « The History of England ».

Les élèves de 4e et de 2de européenne ont couvert les grandes lignes de l’histoire d’Angleterre à travers un spectacle d’une heure en anglais. Il était certes tout seul, mais avait une flopée d’accessoires et a commencé la représentation en demandant l’assistance de 4 filles et 4 garçons. Les correspondantes australiennes étaient ravies de pouvoir aider ! Ils ont tous enfilé un costume et ont activement participé à la fable.

« J’ai trouvé que ce spectacle était très intéressant et surtout très drôle. Cela m’a permis d’apprendre beaucoup de choses sur l’histoire du Royaume-Uni. Le fait que des élèves jouent des rôles était très amusant.  »

« L’humour est très anglais, j’aime bien. Et la mise en scène était super bien gérée. »

« J’en garde un très bon souvenir, j’ai beaucoup aimé. »

Laura Seyler

Concert et Marché de Noël au Collège épiscopal Saint André

Les élèves de 6e Musset et Ronsard ont invité parents et professeurs à leur concert de Noël ce Vendredi 15 Décembre à 19h au Collège Saint André, sous la houlette de leur professeur d’éducation musicale, Muriel COURTOT, également directrice adjointe.

Dans la chapelle, joliment « étoilée » pour l’occasion, près du sapin, les élèves de Marie-Anne LETILLY-SCHNEIDER, professeur de français, ont lu le conte «Le chemin des étoiles » illustré par des chants de Noël  « Trois anges sont venus ce soir », « Nuit de Noël », et « Bambins et gamines» entre autres, accompagnés par des adultes de l’établissement qui se sont retrouvés pour l’occasion : Caroline JAEGY (flûte traversière), Myriam ANDRE (clarinette) et aussi des élèves Eugénie DUCASTEL à la flûte traversière et sa sœur Maelis à la guitare. Comme chaque année, le Chef d’orchestre Hubert BANNWARTH s’est joint au groupe des musiciens pour la plus grande joie de tous !

Le concert s’est terminé par un « Jingle Bells » au rythme très enlevé et le traditionnel « O Tannenbaum » repris en chœur par le public.

Ce fut un beau moment musical où les parents ont pu apprécier les talents de leurs enfants. Le chef d’établissement, Olivier THOMAS, a salué la performance du groupe car cette soirée a été l’occasion pour petits et grands de se retrouver pour chanter Noël ensemble.

En sortant du concert, les familles ont apprécié le premier Marché de Noël du Collège, organisé par Myriam ANDRE et la vie scolaire, qui proposait décorations de Noël, vin chaud et diverses gourmandises. Une belle entrée dans les festivités de Noël !

Deux auteurs au CDI pour le Festival du Livre

A l’occasion du Festival du Livre de Colmar (25 et 26 novembre 2017), la classe de 4e Mozart a rencontré Lénia Major, auteur du roman Caballero. Les élèves, qui avaient préparé la rencontre avec leur professeur de français, Elise Schauer, ont pu poser des questions à l’écrivain pour éclaircir leurs lectures, mais aussi pour connaître le métier d’auteur jeunesse. Lénia Major s’est prêtée au jeu et a proposé aux élèves de découvrir le cheminement de l’idée jusqu’au livre imprimé.

La même journée, les élèves de seconde ayant choisi l’option « Littérature et société » (et encadrés par Françoise Jost et Christine Buret) ont pu rencontrer Erik L’Homme, autre auteur présent au Festival du Livre. Ce dernier leur a présenté son dernier ouvrage, Nouvelle Sparte, et s’est livré à un échange avec les élèves sur le thème de l’écriture et le monde de l’édition.

Cynthia KAISER

Conférence autour du polar

Le vendredi 28 septembre, les élèves de 4e Bach, accompagnés de leur professeur de français Elise Schauer et de la documentaliste Cynthia Kaiser, se sont rendus à la librairie RUC de Colmar afin d’assister à une conférence autour du polar.

    

Animée par deux membres de la gendarmerie et un médecin légiste écrivain, elle abordait le thème du rapport entre fiction et réalité dans les romans policiers. La classe a pu poser des questions sur les métiers de médecin légiste et de gendarme, ainsi que sur le déroulement des enquêtes criminelles.

Cynthia KAISER