Aire et air de Paris

Le 5 avril 2018, les élèves de la classe de 2de3 ont passé une journée à Paris, accompagnés de leurs professeurs, Mme BLONDÉ, M DANNER et M MEYER. La journée débuta à la gare de Colmar afin de monter dans le TGV qui, en un peu plus de deux heures, les conduisit à Paris.

La matinée fut consacrée à la visite de la Conciergerie. Cet ancien palais royal dont les vestiges actuels datent du XIIIe siècle, servit de prison lors de la Révolution française et accueillit de nombreux prisonniers célèbres dont la reine Marie-Antoinette, Georges Danton, Maximilien Robespierre ou Olympe de Gouges. Puis la matinée se poursuivit avec la visite de la Sainte Chapelle, située dans l’enceinte du Palais de Justice de Paris. Ce joyau de l’art gothique fut édifié au milieu du XIIIe siècle par le roi Louis IX afin d’accueillir les Saintes Reliques comme un morceau de la vraie croix ou la couronne d’épine que porta le Christ lors de sa mise à mort. Les vitraux magnifiques de la Sainte Chapelle ont émerveillé le groupe.

Après le déjeuner pris dans le quartier de l’hôtel-de-ville, ils ont été rejoints par un ancien élève du Collège Saint André, Paul-Henri Zimmerlin, qui est actuellement étudiant à Paris. La journée se poursuivit avec un passage au Champ-de-Mars afin d’admirer un édifice emblématique : la Tour Eiffel. La dernière partie de la journée fut consacrée au quartier du Marais qui est l’un des plus fréquentés de la capitale pour ses trésors patrimoniaux et son ambiance éclectique.

La visite de la place des Vosges constitue le temps fort d’une balade dans le Marais, c’est un chef d’œuvre d’équilibre et d’élégance. C’est là que résidait, dans l’hôtel de Rohan-Guémené, entre 1832 et 1848, Victor Hugo dont les élèves ont pu visiter l’appartement aménagé en musée en 1903. Cette transformation retrace sa vie de son enfance à sa mort. Il y a écrit quelques-unes de ses œuvres majeures et une grande partie des Misérables.

C’est la tête pleine de souvenirs que les voyageurs sont retournés vers la gare de l’Est afin de reprendre le TGV en direction de Colmar. Un grand merci à leurs professeurs accompagnateurs qui ont organisé cette journée.

Les élèves de 2de3

 

 

Échange Saint André / Salem

Le 15 mai dernier, les élèves de la classe de 2de européenne allemand ont accueilli leurs correspondants allemands du Collège de Salem, localité située près du Lac de Constance.

Après un petit déjeuner d’accueil pris à la cafétéria du lycée, nos élèves ont fait découvrir le lycée Saint André à leurs camarades. Le déjeuner de midi pris dans une pizzeria colmarienne fut un moment de grande convivialité. En début d’après-midi, nos élèves ont emmené leurs correspondants à la découverte du centre-ville de Colmar. La journée s’acheva par une visite guidée des principaux monuments colmariens, entre le musée Unterlinden et la Collégiale Saint Martin. Rendez-vous a été pris afin de passer une journée au bord du Bodensee l’année scolaire prochaine.

Un grand merci à Philipp Weber et Peter Heider, professeurs de français et accompagnateurs du groupe allemand.

Mathieu DANNER

London’s calling 73 élèves de 4e

Même s’il était prévu que le voyage se fasse en train et Eurostar, rien n’a refroidi les 73 élèves de 4e, excités à l’idée de découvrir la capitale anglaise.

C’est donc le dimanche 22 mai au soir qu’ils sont montés dans un immense car à double-étage, direction Calais où ils ont ensuite embarqué dans un ferry pour rallier les côtes britanniques.

Et dès le lundi après-midi, ils ont pu démarrer leurs visites. Au programme de la semaine : le musée d’Histoire Naturelle, le British Museum, le Tower Bridge, le musée des Transports Londoniens, visite à pied de Londres, dîner Fish and Chips dans un pub, visite de l’Université d’Oxford… le tout savamment commenté et expliqué par notre guide.

Le soir, les élèves étaient hébergés par groupes de 2 ou 3 dans des familles d’accueil. L’occasion de discuter un peu dans la langue de Shakespeare et de découvrir le mode de vie anglais.

Et pour les mauvaises langues qui pensent qu’il pleut souvent en Angleterre, laissez-moi vous dire que nous avons eu un grand soleil toute la semaine !

Voilà tous les ingrédients d’un séjour réussi qui a ravi tous les participants, enseignants compris !

Laura SEYLER

 

 

 

 

Escapade parisienne

Jonglant entre les TGV annulés pour cause de grève, les élèves de 3e Edison se sont accordé une petite escapade de deux jours à Paris pendant l’Ascension. L’occasion pour certains de découvrir pour la première fois notre belle capitale, mais aussi la vie stressante d’une métropole mondiale.

Le séjour a débuté par une balade ensoleillée sur la butte Montmartre offrant du Sacré Cœur une vue magnifique sur Paris. Les élèves ne pouvaient ensuite échapper à l’incontournable Musée du Louvre, d’une richesse artistique inestimable, et de la remontée de « la plus belle avenue du monde » : les Champs Élysées. Une très belle journée, éprouvante cependant pour les pieds… qui s’est terminée par une bonne partie de rigolade le soir, au théâtre des Blancs Manteaux.

La seconde journée s’est ouverte sur une séance photo de nos stars en herbe devant la Tour Eiffel avant la découverte tant attendue du magnifique Opéra Garnier. L’après-midi fut consacrée à la visite du mémorial de la Shoah, occasion d’illustrer de façon plus concrète le travail fait en classe sur l’attitude du gouvernement de Vichy vis-à-vis des juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Deux belles journées, denses en découvertes, qui ont permis aux élèves et professeurs de se retrouver dans une ambiance très chaleureuse.

Geneviève ANGST

 

 

Echange Saint André / Sankt Ingbert

Chaque année, le Collège-Lycée Saint André organise un échange avec le Lycée Albertus Magnus de Sankt Ingbert en Sarre (Allemagne). Les élèves qui le souhaitent sont mis en relation avec des correspondants allemands. Afin de trouver le correspondant « idéal » un questionnaire est complété par les élèves français dès la 6e. Tout au long de l’année, les jeunes s’engagent à communiquer entre eux par mail, courrier ou SMS et deux rencontres sont organisées, l’une à Colmar et l’autre à St Ingbert.

Le 14 avril 2018, ce sont les français qui se sont rendus en Allemagne, en bus. 2018 est une année particulière puisque c’est le 35e anniversaire de cet échange. À cette occasion, tous les élèves et professeurs se sont retrouvés à 16 h au Lycée Albertus Magnus pour écouter le discours de la Directrice de cet établissement. Elle a également profité de ce moment chaleureux pour remercier Mme Courtot et Mme Vallois pour leur investissement.

 

« Lorsque j’étais en 6e, j’ai tout de suite été très emballée par ce projet. J’ai eu la chance de trouver Lena qui me correspond parfaitement. En effet, je pratique l’équitation depuis toute petite et Lena également. Elle possède même sa propre jument. Nous partageons donc la même passion. J’ai eu l’opportunité de rencontrer une correspondante qui me ressemble et qui a les mêmes centres d’intérêt que moi.

Nos débuts et échanges étaient difficiles et timides ; au fur et à mesure des années nous nous sommes attachées et une sincère amitié s’est créée. Nous communiquons toutes les semaines principalement par WhatsApp.

Cet échange est une expérience sociale et linguistique. Au bout de la 4e année, on constate vraiment les progrès et les efforts de chacune pour communiquer. C’est beaucoup plus fluide et beaucoup de plaisir. »

Lena, Costa et Laureen PERRET

 

 

Festakt zum 35. Austausch mit St. André in Colmar

35 Jahre Partnerschaft zwischen  St. André in Colmar und dem Albertus-Magnus-Gymnasium in St. Ingbert waren ein Grund für eine kleine Feierstunde in der Aula des Gymnasiums. Mathis aus Stufe 6 übernahm die festliche Umrahmung am Flügel und hatte dafür eigens ein französisch-deutsches Programm mit Stücken von Debussy und Schumann für die Austauschschüler und ihre Eltern ausgewählt.

Frau Scherf und Frau Klingel, die den Austausch auf deutscher Seite verantworten, erinnerten – abwechselnd auf Deutsch und auf Französisch – an die Geschichte der Partnerschaft, die im Jahr 1983 ihren Anfang nahm und sich seither lebendig entwickelt und entfaltet hat. Da der Austausch für die jüngeren Schülerinnen und Schüler angeboten wird, hat es sich beispielsweise als günstig erwiesen, auf die ursprünglich integrierte Übernachtung zu verzichten. Das machte es vor allem den Jungen leichter, sich für den Austausch zu entscheiden. Seit den ersten, vorsichtigen Anfängen (mit nur etwa 20 Schülerinnen) haben nun über 2.000 Schülerinnen und Schüler in den vergangenen 35 Jahren ihre ersten Kontakte mit dem befreundeten Nachbarland über den Colmar-Austausch gemacht. Darauf blickten die beiden deutschen Lehrerinnen ebenso mit Dankbarkeit zurück wie Mme Courtot, Mme Marchal und Mme Vallois, die die französische Gruppe begleiteten.

Den festlichen Anlass ehrten als besondere Gäste Geschäftsführer Dr. Altmeyer, als Vertreterin des Ortsrates Frau Kaiser, aber auch Oberbürgermeister Wagner, der sich an seine eigenen Austauscherfahrungen erinnerte und vermutete, dass es in Zeiten der neuen Medien noch deutlich einfacher sein sollte, eine Freundschaft dauerhaft in Gang zu halten.

Als Schirmherr und Ehrengast ergriff auch Landtagspräsident Stephan Toscani das Wort und nutzte die Gelegenheit, die Schülerinnen und Schülern zu Neugier auf das Nachbarland zu ermutigen und den beiden Schulen zu ihrem Jubiläumsjahr zu gratulieren. Er wechselte in seinem Grußwort zwischen den beiden Sprachen hin und her und war so ein lebendiges Beispiel dafür, dass das ambitionierte Vorhaben der Landesregierung, das Saarland zu einem zweisprachigen Land zu machen, nicht utopisch ist.

Ein gemeinsames Lied mit sowohl französischem als auch deutschem Text rundete den Festakt ab, ehe alle im Schulhof bei Gebäck und Getränken ins Gespräch kommen konnten.

 

Le 26 mai, ce sont les correspondants de Sankt Ingbert qui ont passé un moment convivial à Colmar !

 

 

Sortie des 3e Curie au Théâtre Europe de Colmar

Le vendredi 20 avril, les élèves de 3e Curie ont assisté à la mise en scène du texte de Catriona Morrison, « I Kiss you » ou « l’hétéroglossie du bilinguisme », une création de la Compagnie Verticale. Le texte et la mise en scène ont fait l’objet d’une analyse en cours d’Éducation Musicale et de Français.

« Le spectacle était très dynamique et intéressant, les changements entre la langue française et anglaise, les doutes et hésitations, étaient vivants, témoignant des conflits intérieurs de toutes personnes bilingues. Le texte, par sa diversité culturelle et linguistique, nous a poussés à nous poser des questions sur les identités culturelles. La comédienne était, par le dispositif de mise en scène, très proche de nous, en interaction. C’est comme si nous devenions nous-mêmes des comédiens de la pièce. »

Les élèves de 3e Curie

Run, Dance and Fun à Strasbourg

Une trentaine d’élèves de 2de et de 1re qui se lèvent de bonne heure samedi 20 mai pour rejoindre Mme Seyler à 9h pour monter dans un bus… ?!

Mais qu’est-ce qui a pu provoquer cet élan d’énergie ?

Surtout qu’ils sont tout sourire ces jeunes !

Rien de surprenant : ils partaient pour une folle journée à Strasbourg. Shopping au centre-ville le matin et déjeuner au centre commercial Rivetoile.

Mais le but de la journée était de participer à  « La Run and Dance » en fin de journée.  La Run and Dance est une course de 5 km durant laquelle les participants se font asperger de poudre de couleur tout au long d’un parcours. L’ambiance est à la fête, le but est de profiter de la musique, d’arriver recouvert de poudre multicolore et de rigoler entre amis. Il n’y avait pas d’idée de performance, simplement de la convivialité.

Et après la course, un concert géant en plein air récompensait les heureux coureurs !

C’était une belle journée qui valait bien de se déplacer un samedi !

 

Laura SEYLER

 

Fête de la Vie

Dans le cadre du programme d’enseignement religieux, tous les élèves de sixième ont eu la chance de vivre la « Fête de la Vie » lors d’un concert témoignage de Fabrice KASPAR, du groupe P.U.S.H, le vendredi 6 avril.

Ce fut un véritable temps fort où ils ont pu chanter, danser et partager.

Comme chaque année, ce moment fut un magnifique succès.

Laurence GROSS

 

 

Les Kilomètres Solidaires, une belle fête !

Vendredi 11 mai, environ 200 élèves des classes de 3e et de 2de se sont retrouvés au stade du Ladhof pour participer à l’évènement organisé par Mme SEYLER et Mme TOY : « Les Kilomètres Solidaires».

Après avoir proposé un petit cri de guerre, chaque classe s’est lancé dans le défi. Il s’agissait de se relayer pendant 1h pour réaliser un maximum de tours de stade, en marchant ou en courant, chacun à son rythme, l’important étant de contribuer à l’effort commun.

Pour chaque tour effectué, les partenaires de l’évènement (entreprises locales) reversaient une petite somme d’argent à La Ligue Contre le Cancer du Haut-Rhin.

En tout, 1600 € de don avaient été promis.

Les élèves ont bien rempli leur mission : ils ont effectué en tout 716 tours de stade, soit presque 250 km en 1h. De quoi assurer que les promesses de don seront honorées !

C’était une très belle journée, ensoleillée et placée sous le signe de la fête, de la bonne humeur et surtout de la solidarité !

Laura SEYLER