Sortie au Struthof avec les 3e

Le jeudi 12 avril 2018, toutes les classes de 3e du Collège Saint André se sont rendues au « Mémorial d’Alsace Moselle à Schirmeck » et au camp de concentration du Struthof.

Le matin, un premier groupe d’élèves a visité le Mémorial, l’autre est parti au camp du Struthof. En ce qui concerne ma classe, la visite du Mémorial a été effectuée par Geoffrey, un passionné d’Histoire et surtout de l’Alsace. À travers les différentes salles que nous avons traversées, nous avons pu nous imaginer la vie des Alsaciens-Mosellans depuis 1870 et notamment pendant les 2 guerres mondiales, même si « l’histoire de cette période est très complexe ». Les différentes salles sont conçues selon une organisation très précise, le sol est en pente, ce qui traduit la montée en puissance du nazisme. Les salles sont disposées dans un ordre chronologique. C’est-à-dire que les élèves commencent par voir les visages des personnes ayant vécu en Alsace-Moselle, pour ensuite se rendre vers les trains, qui emmenaient les personnes évacuées en 1939 vers les différents lieux d’exil. Les autres salles montrent la nazification de l’Alsace (changement de nom de rues, des prénoms…) Enfin la dernière salle montre la construction européenne après la 2e Guerre Mondiale. Les élèves ont apprécié cette visite qui s’est achevée par un pique-nique devant le mémorial.

Ensuite s’est déroulée la visite du camp de concentration du Struthof. Ce sont les professeurs d’Histoire-Géographie du collège qui ont fourni les explications : les places d’appel, les miradors, la prison… Puis nous nous sommes rendus au « Krématorium ». C’est le bloc où étaient brûlés les cadavres des prisonniers. La visite s’est achevée dans le musée du camp. Les élèves ont dû remplir un questionnaire en s’aidant des informations récoltées au cours de la journée.

 

L’ensemble des élèves souhaite remercier les professeurs d’avoir organisé cette journée, de nous avoir donné la chance de mieux approfondir les connaissances étudiées en cours.

Cette sortie scolaire pédagogique et enrichissante était également très émouvante car elle a permis de constater et de comprendre ce qui a pu se dérouler à quelques pas de chez nous des années auparavant.

Ce lieu de mémoire chargé d’histoire doit impérativement rester vivant afin que les générations futures se souviennent !

HERZOG Maxence et PERRET Laureen 3e Galilée