Résultats du concours « Bulle de Mémoires »

Le concours « Bulles de Mémoires », à cheval entre l’histoire et les arts dessinés, a une fois de plus récompensé un élève du Lycée Saint André, à savoir Pierre Robbe en classe de 2de4.

Sa bande dessinée raconte la campagne d’Allemagne et la difficile progression des armées alliées jusqu’à la victoire finale et le suicide d’Hitler.

Pierre a reçu pour son travail le second prix académique dans la catégorie « candidat libre » lors d’une manifestation officielle organisée au Lycée Jean-Jacques Henner d’Altkirch.

Le concours est reconduit pour l’année scolaire 2018-2019. Les lycéens intéressés peuvent s’adresser à M. Zitvogel, professeur d’Histoire Géographie.

Thiébault ZITVOGEL

 

L’école du spectateur : autour d’une création

Dans le cadre de l’objet d’étude, le théâtre et sa représentation, les élèves de 2de3 ont bénéficié d’une formation sur la dimension scénique du texte de théâtre, à la CDE de Colmar, de novembre 2017 à avril 2018. Il s’agissait pour eux de devenir des spectateurs éclairés et actifs. Ainsi, ils ont assisté à trois représentations théâtrales au cours de l’année, mais surtout ils ont participé à la création d’une pièce, Lune Jaune, et à la réflexion inhérente à cette élaboration.

Lune Jaune est une œuvre contemporaine de David Greig, œuvre fascinante mais aussi déroutante. Fascinante, elle l’est par son thème : une évocation de l’adolescence et de la question identitaire. À travers la peinture de deux adolescents aux racines fragiles, cette pièce pose une question essentielle à cette période de l’existence si complexe : peut-on être l’auteur de sa vie et de ses choix ? Déroutante, elle l’est par sa forme singulière qui interroge les codes de la représentation. En effet, plus contée que jouée, mêlant les genres littéraires et invitant rap, blues et folk, elle pose de nombreuses questions d’interprétation et de mise en scène. C’est à ce questionnement que les lycéens ont été conviés.

Plusieurs rencontres ont donc été programmées en amont et en aval de la représentation, avec le metteur en scène, l’un des comédiens, l’administrateur de la troupe de théâtre et des élèves d’autres établissements. Les 2de3 ont eu ainsi l’occasion d’échanger des idées, de poser des questions, d’assister à une répétition, de visiter les coulisses, de confronter des témoignages et d’émettre des critiques. Ils ont également été sollicités pour mettre en voix et en espace scénique certains passages de l’œuvre, ce qui les a sensibilisés au dialogue qui s’instaure entre le texte lu, le texte narré et le texte joué. Aussi ont-ils pu appréhender l’art de la mise en scène et enrichir leur interprétation du texte.

Les 2de3 ont été séduits par cette approche du théâtre. Certains plus que d’autres, et ils le disent :

« C’était très enrichissant » (Cilia et Loïc)

« Ce fut une vraie découverte pour moi » (Théo)

« C’était fascinant de voir l’envers du décor » (Elisa et Charlotte)

« J’ai vraiment apprécié de découvrir le monde du théâtre. J’ai trouvé ça passionnant » (Sarah)

« Ce fut une très belle expérience, une expérience inoubliable » (Olivia)

« Nous avons, je pense, tous passé un très bon moment, les activités étaient ludiques et enrichissantes. Cette expérience m’a donné envie de m’intéresser davantage au théâtre, peut-être en tant que praticienne » (Lisa et Victoria).

Isabelle BLONDE

 

Churros mania chez les hispanophiles

Mercredi 15 mai, les cuisines de Saint André ont été prises d’assaut par les élèves hispanophones de Terminale. Ils ont eu le plaisir de découvrir une spécialité espagnole grâce à leur professeur Señora Lopez qui leur a révélé le secret des véritables churrrrrros accompagnés d’une boisson chocolatée maison. Cette recette millénaire lui a été transmise par ses abuelas (ses grand-mères) andalouses Elena et Adela.  Après avoir préparé la pâte et avoir frit les churros (sans graisse), les élèves se sont régalés !

Anna LOPEZ

Les Seconde 6 au Conseil de l’Europe…

La classe de Seconde 6 a visité le Conseil de l’Europe et le Théâtre National de Strasbourg le 14 mai lors d’une journée passée dans la capitale européenne. Ils ont eu accès à l’hémicycle et ont approfondi leurs connaissances des institutions européennes ! L’après-midi, ils ont investi les coulisses et la scène du Théâtre National de Strasbourg. Les différents métiers d’art, depuis la création jusqu’à la représentation d’une pièce de théâtre, leur ont été présentés. Ils ont pu notamment admirer le travail minutieux des costumières.

Une journée strasbourgeoise bien instructive…

Danièle LAPP et Anne DEUTSCH

La gastronomie en milieu scolaire

Lundi 28 mai, collégiens, lycéens, professeurs et personnel de l’établissement ont bénéficié, au cours du déjeuner, d’une expérience culinaire sur le thème « Saisons des Chefs ».

Dans le cadre de la 5e Saison des Chefs organisée par API Cuisiniers d’Alsace, un restaurateur colmarien était invité à cuisiner pour les élèves, en l’occurrence le Chef Eric GIRARDIN du restaurant de la Maison des Têtes. En partenariat avec le Chef de cuisine de l’établissement, Maxime STAEBLER, un menu ultra local a été servi aux lycéens dans les deux cafétérias Variation et Corner. Dans la première, panna cotta de choux fleurs et pikles de légumes, big bun (hamburger) au foie gras poêlé et tiramisu fraise rhubarbe ; dans la seconde, idem avec pasta aux asperges. […]

 

Les collégiens ont eu la même entrée avec un suprême de volaille au jus de morilles, et fricassée d’asperges.

Cette opération a d’ailleurs été renouvelée au lycée technologique, le lundi 4 juin, avec la participation du Chef Henri GAGNEUX de la Palette, à Wettolsheim, aux fourneaux.

« C’était excellent. Je me suis régalée, c’était même trop copieux. J’ai eu du mal à terminer mon hamburger au foie gras… Toute ma table était satisfaite ». Anne, élève de 1re

« Le mariage entre la viande et la sauce était sublime. Je pense que même ma mère n’est pas capable de le réaliser. Quant au dessert, il était vraiment à mon goût. » Edgar, élève de 5e

Des éloges qui ont été récompensés par une invitation du Chef au restaurant des Têtes, amusé par ces propos inattendus !

(Article et photos – DNA)

Atelier de danse latine

Nous avons eu la chance d’accueillir cette année Mickaël MARQUES pour animer un atelier de danse latine sur la pause méridienne.

C’est près de 70 volontaires qui ont ainsi pu découvrir et s’approprier les pas de la Salsa, du Mambo, de la Batchata …

Une belle découverte pour tous et un bon moment convivial et de partage bien apprécié !

Myriam ANDRE

Échange avec l’établissement Pindl de REGENSBURG

Du 11 au 18 avril  2018, dix élèves de l’établissement Pindl de Regensburg (Ratisbonne), accompagnés de leur professeur de français Mme Kreilinger, ont eu l’occasion de découvrir notre région et de tester leur maîtrise de la langue française.

Après un voyage en train, chaque correspondant allemand a retrouvé son correspondant français à l’arrivée à la gare de Colmar. Ils ont été hébergés dans les familles de leur correspondant français.

Le lendemain matin, les allemands ont été accueillis par Monsieur Thomas à la cafétéria du lycée autour d’un petit déjeuner. La Mairie de Colmar a ensuite organisé une visite commentée de la ville, ils ont ainsi découvert les lieux incontournables de la ville de Colmar. L’après-midi, ils ont visité le musée Unterlinden avec son retable.

Le vendredi matin, les correspondants ont assisté aux cours avant de partir en bus au musée Électropolis de Mulhouse. Certains d’entre eux ont pu expérimenter la cage de Faraday avec ses 100 000 V.

Les correspondants ont ensuite passé le weekend en famille. Ils ont visité différents lieux culturels dont le Château du Haut-Koenigsbourg.

Le lundi matin, les correspondants allemands et français ont pris le bus pour aller visiter le Parlement Européen et ont effectué une petite virée sur un bateau mouche pour visiter Strasbourg au fil de l’eau. Le lendemain matin, ils se sont rendus à l’entreprise Liebherr. Ils ont pu observer l’ensemble des processus de construction des engins de chantier.

Mercredi matin, tout le groupe s’est retrouvé à la gare de Colmar pour le retour des correspondants vers Regensburg.

Paul FALLER