Don du sang à Saint André

Le DON  DE SANG qui s’est tenu lundi 18 mars au LET a donné satisfaction à tous les personnels de l’équipe de l’EFS (Établissement Français du Sang).

Le cadre exceptionnel du LET, et surtout la rencontre avec nos lycéens sympathiques, solidaires et généreux,  leur ont permis de réaliser une collecte agréable et fructueuse :

– 29 candidats se sont présentés,

– 23 prélèvements ont été réalisés, dont 19 personnes  « premier don ».

Un MERCI particulier à Sandrine DELPORTE, notre infirmière scolaire, par qui l’information sur le DON du SANG a été véhiculée auprès de nos  élèves de Terminale et nos étudiants de BTS.

Une petite appréhension maîtrisée, une responsabilité engagée, une collecte surmontée, une collation partagée, une joie et une fierté exprimées !

BRAVO à nos élèves et étudiants courageux !

Il est important désormais, de renouveler cet acte régulièrement, véritable DON DE SOI !

Caroline SCHALLER

Saint André en émoi

Le samedi 24 novembre, le lycée technologique Saint André a ouvert ses portes aux adolescents et aux adultes (parents et professeurs) pour une matinée de promotion de la santé et du bien-être de tous. Cette matinée a proposé une symbiose entre trois univers bien différents. Et si les jeunes, leurs parents et leurs professeurs choisissaient d’être là, pour cette rencontre Adultes écout’émoi ?

La Terminale ST2S a piloté ce projet interfilière encadré par le professeur de Sciences et Techniques Médico-Sociales, Amélie QUINTANA. Après un petit déjeuner gourmand et local, préparé par les BTS Economie Sociale et Familiale et animé par le Musicien Maraîcher Gabriel WILLEM, les participants ont été invités à participer à des animations proposées et organisées par les filières technologiques, leurs professeurs et les partenaires du projet.

Sommeil, nouvelles technologies et apprentissage…

Durant l’exposition « Sommeil’émoi », organisée par les 1res ST2S et leur professeur de Biotechnologie : Pascale DIMANCHE, diplômée en Sophrologie, adultes et adolescents ont pu être informés sur la nécessité de bien dormir pour mieux apprendre. De la même manière, les affiches de l’atelier « Réveill’émoi », conçues par les Secondes, ont eu pour objectif de lancer l’alerte sur le lien entre l’utilisation des nouvelles technologies et le sommeil des adolescents.

Apprendre aux adultes et jeunes à communiquer.

Dans l’atelier « Outill’émoi », Astrid CISERI, responsable du Lycée Technologique et diplômée en coaching de vie sociale, a donné aux adultes et aux ados des clés pour mieux communiquer et favoriser le « mieux vivre ensemble ».

Dans le même esprit, « Accompagn’émoi », atelier animé par Yannick CLAUDE, éducateur spécialisé de la maison des adolescents de Mulhouse et Véronique GONTARD, parent formé en communication non violente, interroge nos rythmes de vie qui rendent parfois difficiles les relations adultes-ados. Ainsi, les participants sont invités à poser un regard sur leurs façons de communiquer.

L’adolescence est une période de transition qui peut amener les jeunes à perdre l’estime d’eux-mêmes entrainant ceux-ci à trouver des échappatoires à leur mal-être.  À travers l’atelier « Estim’émoi », Noémie HARRIET, chargée de projet à l’association « La Ligue contre le Cancer », a suscité des échanges sur le lien entre l’estime de soi et les conduites à risques.

« Des motsd’émoi» est une pièce écrite, dirigée et mise en scène par Olivier CORDIER, professeur de théâtre. C’est avec légèreté, humour et un fond de comédie dramatique, que des thématiques d’actualité (hygiène des ados, suicide, harcèlement, écrans, relations affectives) sont jouées par les parents, enseignants et adolescents.

 Prendre soin de soi, jouer, se détendre…

Dans l’atelier « Détent’émoi », Céline WINTENBERGER, praticienne en Shiatsu à Cernay, a montré comment le « Toucher » permet de dénouer certaines tensions entre ados et adultes sans exprimer de mots. Les participants, en binôme, ont pu apprendre à détendre le haut du corps et le crâne.

Le lien entre stress, alimentation, rythme de vie et qualité du microbiote a été démontré grâce à l’exposition « Microbiot’émoi », animée par les 1res STL sous la direction de Pascale DIMANCHE, professeur de Biotechnologie.

« MangerBouger’émoi » est une animation élaborée par les étudiants en DECESF en collaboration avec Laura SEYLER, professeur d’Anglais et marathonienne. Son ambition a été de réveiller les consciences sur l’importance de bien manger et de faire du sport à l’adolescence.

Parce que jouer et rire sont des ingrédients indispensables à une relation adultes-ados épanouie, les amateurs de « Question pour un Champion » ont pu se retrouver dans l’atelier « Cultiv’émoi » animé par les terminales STMG sous la coordination de François SESSA, professeur d’Économie et Gestion.

S’informer, lire et sourire pour une photo souvenir

Une mallette « Inform’émoi », créée par les premières ST2S sous la direction de Romaine NEY, professeur de Sciences et Techniques Médico-Sociales,  a été mise à la disposition du public.  Chacun a pu glisser, dans son sac en toile personnalisé avec le logo du projet, des informations sur les thématiques et lieux ressources en lien avec la santé et le bien-être des ados.

Les participants pouvaient également repartir avec des livres achetés sur le stand « Livr’émoi ». Ces ouvrages, abordant l’ensemble des sujets évoqués dans la matinée, ont été choisis par les élèves de Terminale ST2S avec la collaboration de la librairie Hartmann.

Enfin, adultes et jeunes ont pu immortaliser cet évènement en conservant une photo polaroid prise dans l’atelier « Photo’émoi ».

La matinée s’est terminée dans la convivialité autour d’un verre de l’amitié.

Amélie QUINTANA

Journée bleue contre le harcèlement scolaire

Vendredi 9 novembre, les collégiens et lycéens étaient nombreux à jouer le jeu de s’habiller en bleu pour dire NON au harcèlement scolaire !

Les élèves de 5e se sont retrouvés à l’auditorium du collège pour une intervention du major de police COLOMAR qui les a sensibilisés aux signes et risques du harcèlement et cyber-harcèlement.

Cette sensibilisation s’inscrit dans le projet d’année du niveau de 5:  « Citoyenneté ».

Myriam ANDRÉ

Des papillons pour dire non

« Un moment fort à reconduire ». Tels ont été les propos recueillis auprès des élèves du Lycée Technologique, lors de la journée contre le harcèlement. Les jeunes étaient immergés depuis quelques jours dans la thématique grâce à une exposition qui mettait, cette année, l’accent sur un fléau qui touche les adolescents, à savoir le sexting « quand les photos de nudité remplacent les insultes ». Leurs paroles ont été libérées en messages de colère contre le harcèlement ou en messages de fraternité et de solidarité, apposés sur de magnifiques papillons, symboles de transformation et d’évolution personnelle.

Ces derniers, tous réunis en nuée, et collés dans les locaux du lycée, ont formé un envol d’espoir.

Virginie SCHOEN

Matinée « Adultes écout’émoi »

Une matinée d’animation autour de la relation « adulte-adolescent » aura lieu le 24 novembre 2018 de 8h30 à 13h au lycée technologique Saint André (8 rue Bruat à Colmar).

De nombreux ateliers  sont proposés : cf programme de la matinée et atelier supplémentaire

Vous pouvez vous inscrire par le lien doodle suivant :https://doodle.com/poll/ddiqdur4kvy4xm42 ou par mail : amelie.quintana00 @ gmail.com

VENEZ NOMBREUX !

Amélie QUINTANA, responsable du projet

Concours d’écriture

Dans le cadre du Festival du Livre, 10 élèves volontaires du collège ont participé au Concours d’Écriture organisé dans la salle des Catherinettes de Colmar le 9 novembre par les documentalistes des établissements scolaires de Colmar et environs.

En lien avec le thème du Festival (« On lirait le Sud »), les sujets d’écriture proposaient aux 270 élèves participants de rédiger des cartes postales, mails ou SMS afin de raconter de fantastiques vacances dans « le Sud ».

Marina Vendrame, élève de 3e Galilée, s’est illustrée en obtenant le premier prix ex-aequo de la catégorie 4e/3e.

Cynthia KAISER

Oser annoncer la paix !

Le prêtre congolais Roger Mpongo a reçu le prix 2015 de la fondation SER pour son travail de consolidation de la paix et de résolution des conflits dans les grands lacs.

image1

Ce lundi 18 et mardi 19 octobre,  il est venu témoigner de son expérience et de son espérance auprès de nos élèves.
Son intervention, dans le cadre de la semaine de coopération missionnaire, fut fort appréciée des élèves. Gageons que certains vont s’engager et créer une petite équipe de missionnaire ! M.R.

image2