Blog - Collège Épiscopal Saint André


+

Conférence de Mme Gautreneau, témoin du blocus de Berlin en 1948-49


Le jeudi 26 septembre dernier, Mme Christiane Gautreneau est venue témoigner de son enfance vécue à Berlin aux élèves de Terminale européenne allemand. Née au milieu de la seconde guerre mondiale, elle s’est remémorée de façon précise les destructions spectaculaires subies par Berlin lors des bombardements aériens et des combats d’avril 1945. Elle se rappela également du rôle fondamental des femmes, appelées « Trümmerfrauen » qui ont participé à la reconstruction de la ville après-guerre. Mais la partie centrale de son intervention concerna le blocus de Berlin. Elle expliqua aux élèves que depuis 1945, la ville de Berlin était divisée en quatre secteurs d’occupation : américain, britannique et français à l’ouest ; soviétique à l’est. En juin 1948, Staline saisi le prétexte de l’introduction d’une nouvelle monnaie dans la zone occidentale, ce qui était interdit sans concertation avec les Russes par la conférence de Potsdam de juillet 1945, pour mettre en place un blocus terrestre de toutes les voies d’accès à Berlin ouest. Staline pensait ainsi affamer rapidement cette partie de la ville qui constituait une sorte d’ile dans le secteur d’occupation soviétique. Mais les américains ripostèrent en mettant en place un pont aérien, grâce à l’idée du Général Lucius D. Clay. Mme Gautreneau habitait alors à proximité immédiate de l’aéroport de Tempelhof qui fut le lieu central du pont aérien. Un avion y atterrissait toutes les unes à deux minutes environ, ramenant des denrées alimentaires, des médicaments, des vêtements et même le charbon pour se chauffer durant l’hiver. Les rotations de ces avions furent intenses entre fin juin 1948 et le 12 mai 1949. Elle a expliqué que ces appareils furent surnommés « Rosinenbomber », nom qui provient des petits paquets que les américains parachutaient avant. Ces paquets étaient lancés par les pilotes par la fenêtre de leurs cockpits et comprenaient des petits parachutes bricolés. Ils étaient très attendus par les enfants pour les chocolats, les sucreries et les raisins secs mis à l'intérieur. La ville de Berlin-ouest fut ainsi éternellement reconnaissante à ces pilotes américains qui ont sauvé les habitants d’une famine certaine. Et dire que ces pilotes étaient souvent les mêmes que ceux qui avaient bombardé Berlin durant la seconde guerre mondiale !

Pour conclure son intervention, Mme Gautreneau s’est encore remémorée d’autres souvenirs comme la construction du mur de Berlin en août 1961 et le fameux discours du Président Kennedy, auquel elle a assisté dans la foule. Prononcé le 26 juin 1963 devant l’hôtel de ville de Schöneberg à l’occasion du 15e anniversaire du blocus de Berlin, il prononça la célèbre phrase : « Ich bin ein Berliner ! »

Mathieu DANNER

‹ Retourner

Nous contacter


Par téléphone : 03 89 21 75 21
Par courriel : formulaire

Stacks Image 429