Blog - Collège Épiscopal Saint André


+

Solidarité Népal

« Du haut de mes quinze ans, ce projet m’offre la chance de venir en aide à d’autres enfants qui mériteraient d’avoir les mêmes possibilités. Nous ne pouvons pas tout changer, mais c’est un début... »

Tout au long de cette année, les élèves se sont investis avec un dynamisme sans faille dans le projet de partenariat culturel et solidaire. Au fil des mois et des réunions, les élèves ont réfléchi aux actions à mettre en place afin de venir en aide au Happy Kids Center, donnant ainsi vie à ce partenariat. Ils ont aussi découvert, sous la forme de recherches communes et de discussions, le Népal, ses traditions, ses coutumes, son histoire. Une démarche favorisant l’autonomie, le partage et la cohésion du groupe.

Ainsi, grâce à l’investissement des jeunes volontaires de Saint André, le projet « Daily Snacks », assuré pour un an, a pu prendre vie et se réaliser début juin. Ce sont 30 goûters quotidiens qui ont été distribués la première semaine, déjà 38 la deuxième. Autant d’enfants qui ont tous les jours une collation adaptée à leurs besoins nutritionnels, définis par une nutritionniste diplômée de Bhaktapur.


Par ailleurs, les élèves se sont mobilisés afin de vendre des bracelets confectionnés par les jeunes filles du Happy Kids Center, un programme visant à lutter contre le mariage précoce. De cette manière, 100% des gains sont versés aux jeunes filles en trois échéances : deux fois 25% dans l’année et 50% à leur majorité, si elles ne sont pas mariées. Ces mêmes jeunes filles sont également formées à la gestion d’un budget, autre moyen de lutter contre la pauvreté. Une belle réussite qui a permis d’épargner l’équivalent de quatre ans de salaire annuel.


L’engagement des parents de l’APEL pour le retour des enfants à l’école permet au centre d’assurer pendant deux ans les fournitures scolaires, telles que les cartables, cahiers, crayons et uniformes. 89% des enfants accueillis au centre sont aujourd’hui scolarisés grâce au parrainage, lorsque seuls 44% l’étaient en 2016.


En outre, les jeunes volontaires ont appris à coudre des berlingots, avec l’aide de l’association de l’APA, afin de pouvoir transmettre ce savoir-faire aux enfants du centre et de compléter les créations des bracelets, visant une autonomie progressive. Certains ont découvert les techniques de base de la couture à la main ; d’autres ont appris la technique des berlingots. La prochaine étape sera de transmettre cet apprentissage à d’autres jeunes, parfois encore enfants, en anglais. Un défi qu’ils relèvent avec enthousiasme.


Marion TOY

‹ Retourner

Nous contacter


Par téléphone : 03 89 21 75 21
Par courriel : formulaire

Stacks Image 429