Collège Épiscopal SAINT ANDRÉ

Établissement Catholique d'Enseignement


Le mot du Directeur - Septembre 2016

« Plus que jamais nous avons un besoin de fraternité »

Voilà une nouvelle année scolaire qui s’annonce à nous tous. Un nouveau pari s’impose donc à nous car nos élèves et leurs parents misent tout sur l’école. Mais l’école ne peut relever à elle seule tout les défis !

L'été qui s’achève marquera nos souvenirs à jamais, et cette rentrée se vivra probablement avec les images d’horreurs et de désolation des évènements qui ont touché la France en juillet dernier. Et elle se vivra dans un contexte sécuritaire pesant. Mais quoi qu’il en soit, comme le dit le Père Jean-Yves Kling, adjoint Diocésain chargé de la Pastorale à la DDEC dans sa lettre pastorale de rentrée : « rien ne sera plus comme avant et petit à petit, nous abandonnons notre liberté pour un semblant de sécurité qui ne rassure vraiment plus personne. »

A présent, c'est l'heure de la rentrée des classes. Pour certains d'entre nous, ce sera la première rentrée, pour d'autres peut-être la dernière. Bienvenue à tous pour embarquer ensemble dans cette nouvelle aventure d'une année scolaire.

Nous abordons aujourd’hui une nouvelle année scolaire faite de nouveautés et donc d’inconnues, dans un contexte sociétal pesant. Et plus que jamais nous sommes invités à le faire avec un besoin de fraternité et d’espérance vécue.

C’est le mot d’ordre de notre Directeur diocésain, Monsieur Patrick Wolff, pour cette année scolaire…et bien au-delà. Parce que au-delà de ce mot, il y a une réalité à vivre ; il y a des actes concrets à poser pour que nos établissements ne soient pas uniquement des lieux où l’on parle de fraternité, mais des lieux où se vit la fraternité. Il ne sert à rien de parler de fraternité entre les peuples, si nos cours de récréation sont des lieux d’exclusion, nos salles de classes des lieux de sélection, nos diverses instances des lieux d’affrontement…
Stacks Image 6

Cour d'Honneur


Les résultats aux examens sont régulièrement très bons et ceux de la dernière promotion ont été excellents. Ils sont le fruit de l’engagement professionnel et moral de faire réussir, tant au niveau scolaire qu’au niveau personnel, tous les élèves que nous accueillons et ce, sans aucune différence.

Et en cela, nous réussissons fort bien dans nos missions en nous investissant dans les différents projets pédagogiques et éducatifs tout au long de l’année scolaire. La confiance que nous donnons aux élèves les font progresser.

Nous devons poursuivre ce travail très méritant et noble en accompagnant au mieux les familles, notamment les plus démunies, qui ont besoin de nous et de nos conseils. Parce que de toute évidence la confiance que nous accorde nos familles tient dans ce service de proximité et de qualité.

La référence à notre projet éducatif est un atout aux yeux des familles. Il nous faut toujours oser dire ce qui nous anime mais aussi toujours faire ce que l’on dit !

La multiplicité des projets dans les établissements montre bien l’engagement de tous les acteurs et est le signe d’une communauté bien vivante.

Vous l’aurez bien compris, cette année, je souhaite que nous mettions le cap sur une école de fraternité !

- C’est à dire un établissement qui a à cœur de former des jeunes capables d’affronter le monde de manière juste.
- C’est-à-dire un établissement qui a à cœur de former des jeunes capables de relations humaines vraies.
- C’est-à-dire un établissement qui a à cœur de vivre pleinement ce à quoi il aspire en actes et en vérité.

Afin de mener à bien ce projet fort et ambitieux, nous devons recentrer nos efforts et notre énergie sur des choses simples et essentielles comme le travail en équipe pour la mise en place des différents projets pédagogiques et éducatifs tout au long de l’année scolaire.
Cours

Cour basse des Elèves

Je voudrais pour terminer vous laisser à ces quelques mots du Pape François :

Dans le coeur de chaque homme

Dans le cœur de chaque homme et de chaque femme
habite le désir d’une vie pleine,
à laquelle appartient une soif irrépressible de fraternité,
qui pousse vers la communion avec les autres,
en qui nous ne trouvons pas des ennemis ou des concurrents,
mais des frères à accueillir et à embrasser.


En effet, la fraternité est une dimension essentielle
de l’homme, qui est un être relationnel.
La vive conscience d’être en relation
nous amène à voir et à traiter chaque personne
comme une vraie sœur et un vrai frère ;
sans cela, la construction d’une société juste,
d’une paix solide et durable devient impossible.

Et il faut immédiatement rappeler que la fraternité
commence habituellement à s’apprendre au sein de la famille,
surtout grâce aux rôles responsables et complémentaires
de tous ses membres, en particulier du père et de la mère.

La famille est la source de toute fraternité,
et par conséquent elle est aussi le fondement
et la première route de la paix, puisque par vocation,
elle devrait gagner le monde par son amour.


Georges Bergoglio (Le pape François)


Je vous souhaite une très belle année scolaire 2016-2017 !


O. THOMAS
Chef d'Établissement